Elections départementales : après le premier tour...

Avec 3,94% des suffrages à Saint-Hilaire de Riez et 3,67% sur l'ensemble du canton, les candidats soutenus par le Font de Gauche ont permis aux électrices et aux électeurs d'envoyer un message anti-austérité au gouvernement socialiste Hollande-Walls et de se rassembler pour une autre voie à gauche.

Dans un communiqué adressé à la presse locale, les candidats déclarent :

Nous remercions toutes celles et tous ceux qui, en votant ce dimanche 22 mars pour les candidats soutenus par le Front de Gauche, ont clairement exprimé leur refus des politiques austéritaires du gouvernement socialiste ainsi que leur volonté de créer un nouveau rassemblement des forces de gauche pour une autre politique.

En s'abstenant encore massivement, les électrices et les électeurs ont manifesté leur désespérance et leur désintérêt face à cette politique de régression économique, sociale et démocratique.

Bénéficiant d’une insupportable promotion de la part des plus hautes autorités gouvernementales et de la plupart des grands médias nationaux, le Front National fait un score important dans notre canton comme au plan national.

Parce que le racisme et la xénophobie ne sont et ne seront jamais une solution à la crise qui traverse notre pays, les candidats du Front National doivent être battus dimanche prochain.

Au delà de ces élections, nous appelons toutes celles et tous ceux qui nous ont soutenus à renforcer cette dynamique de rassemblement citoyen pour une politique sociale, écologique, démocratique et solidaire. Notre pays a grand besoin d'une nouvelle gauche, une gauche antilibérale qui ne se résigne pas, qui propose de réapprendre à espérer, une gauche qui fait passer l'intérêt des peuples avant celui des banques, une gauche pour qui le «vivre ensemble» ne reste pas qu’une formule

élections départementales