Centre Municipal de Santé : un besoin urgent

Petition cms sionTout au long de l'été, nous avons continué notre action pour faire connaître et soutenir notre proposition de création d'un Centre Municipal de Santé (CMS) à Saint Hilaire.

Le 30 septembre, nous avons rencontré, à notre demande, le maire, monsieur Boudelier, pour un échange de vues approfondi à ce sujet.

Nous étions accompagnés du docteur Eric May, médecin directeur d'un CMS en région parisienne et président de l'Union Syndicale des Médecins des Centres de Santé qui contribue à la création de nombreux CMS en France (La Ferté-Bernard, Connéré, Bergerac, La Roche sur Yon,...).

Face à notre argumentation, le maire a fait valoir sa volonté de transférer d'ici la fin de son mandat, le cabinet médical de la rue de la Touche en centre-bourg, ce qui ne contribuera pas à améliorer l'offre de soin sur notre commune.

Dans un lettre résumant cette entrevue, nous avons rappelé à monsieur Boudelier l'urgence qu'il y a à créer un CMS pour accueillir dans de bonne conditions de travail de nouveaux médecins.

 

Monsieur le Maire,

Le vendredi 30 septembre, nous nous sommes rencontrés pour un échange d’idées sur la création d’un Centre Municipal de Santé.

Le docteur Eric MAY a pu, à cette occasion, se présenter à vous et vous faire part de son expérience en la matière. Il a ainsi pu préciser les modalités de création et de fonctionnement d'un CMS en répondant à vos questions.

Nous avons noté que vous n’étiez pas, a priori, opposé à un tel projet et vous avez invité monsieur May à prendre contact avec le docteur Bolut et madame Moizeau, votre adjointe aux affaires sociales, pour y travailler.

De votre côté, vous nous avez fait part de votre intention de transférer en centre-bourg la maison médicale de la rue de la Touche, ce projet étant une de vos priorités devant voir le jour entre 2018 et 2020.

Vous nous avez indiqué que dans ce contexte, vous pourriez envisager d'embaucher des médecins salariés, notamment pour remplacer les praticiens qui partiraient en retraite.

Cette hypothèse soulève cependant quelques questions de cohabitation entre médecins salariés et libéraux :

- qu'en serait-il des horaires ?

- le tiers payant serait-il appliqué par tous les médecins ?

- y aurait-il du personnel administratif pour les médecins salariés et serait-il mis à disposition de praticiens libéraux ?

Par ailleurs, ce projet n'est pas de nature à accroître l'offre de soins sur la commune et ses environs, mais tout au plus à éviter qu'elle ne se dégrade encore un peu plus.

Les discussions que nous avons eues avec les habitants qui soutiennent notre projet (ils sont plus de 1 500 actuellement) montrent combien il est devenu difficile d'accéder aux soins et notamment de trouver un médecin traitant.

Aussi, l'horizon 2020 nous semble bien lointain pour tous ceux qui "galèrent" dans les parcours de santé.

Il nous apparaît, au contraire, nécessaire d'augmenter rapidement le nombre de médecins sur notre ville.

Notre proposition de créer, indépendamment du transfert de la maison médicale, un Centre Municipal de Santé, nous semble répondre de manière efficace à ce besoin de la population.

Nous resterons donc très attentifs à l’avancement de ce dossier et nous allons, pour notre part, poursuivre notre information auprès de la population.

Nous vous assurons de notre volonté de travailler ensemble à ce projet et nous vous prions d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de nos sentiments distingués.

 

CMS Santé